Amour unilatéral : comment surmonter un amour non partagé ?

Vous êtes follement épris d’une personne, mais elle ne vous aime pas en retour : c’est un amour unilatéral.

Cette situation bien douloureuse mais elle doit être surmontée d’une manière ou d’une autre.

A partir du moment où vous savez que l’être que vous chérissez ne partage pas vos sentiments, il est temps de passer à autre chose.

Amour unilatéral

Amour unilatéral : comment surmonter un amour non partagé ?

Face à un amour unilatéral, que faire ? Voici quelques conseils pour passer ce mauvais cap…

Amour unilatéral : se poser les bonnes questions

Savoir que vous cultivez un amour unilatéral n’est sans doute pas facile à digérer. C’est hyper dur à accepter, au point que certaines personnes font semblant que tout va bien.

Le premier conseil, c’est donc de ne pas essayer de maquiller les choses. Si vous doutez de son amour, faites votre petite enquête :

  • Est-ce qu’il ou elle s’intéresse à vous ?
  • Il ou elle passe beaucoup du temps avec vous ?
  • Vous vous rencontrez souvent en public ?
  • Il ou elle vous a présenté(e) à ses proches ?
  • Il ou elle vous appelle souvent ou vous envoyez des messages ?
  • Il ou elle vous fait souvent des surprises ?
  • Il ou elle est à l’écoute ?

Si la réponse à ces questions est négative, ce n’est pas l’amour fou de la part de votre partenaire.

Amour à sens unique : ne pas forcer les choses

Si vous vivez un amour non partagé, ne forcez surtout pas les choses.

Acceptez que vous n’ayez pas encore trouvé la bonne personne et que celui qui partagera sincèrement votre amour ne se soit pas encore manifesté.

Chercher à séduire l’autre coûte que coûte ne serait qu’une tentative perdue d’avance. Car, comme vous le savez sans doute, l’amour ne se force pas.

Et surtout, ne culpabilisez pas : ce n’est pas votre faute. Et ne dramatisez pas : non, vous n’êtes pas une personne qui ne mérite pas l’amour

Amour unilatéral : aller de l’avant

Malgré cet amour non réciproque, vous ne devez pas perdre espoir. Au contraire. C’est le moment de vous affirmer.

C’est l’occasion de prendre un nouveau départ, de vous améliorer et de vivre une nouvelle aventure. En tout cas, la rupture est inévitable si vous souhaitez évoluer.

Pour éviter la dépression amoureuse, vous devez être très actif. Vous devez sortir, faire des rencontres, vous amuser, vous relaxer.

Très vite, vous oublierez cet amour unilatéral et vous vous rendez disponible pour une nouvelle histoire.

Réussir en couple : Amour unilatéral

© Marin – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

5 réflexions au sujet de « Amour unilatéral : comment surmonter un amour non partagé ? »

  1. J’ai vécu cet amour unilatéral, j’ai donné le meilleur de moi, j’ai usé de patience, compréhension ms rien ne changeait chez lui. Il me voyait en amie même si la relation était au delà de l’amical. Pour la personne qui donne sans recevoir, qui aime sans l’être en retour, c’est usant, frustrant déstabilisant. C’est se vider petit à petit de son énergie. Le pire c’est que j’étais face à une personne très gentille donc avec rien à lui réprocher. Et lui ne tenait pas à me perdre il était attaché à moi. C’est vraiment lutter contre soi, perdre confiance en soi, parfois perdre aussi sa dignité car si j’avais eu un tant soit peu d’orgueil:je me serais dit que je ne méritais pas ça, qu’il valait mieux me tourner vers qqun qui m’aimerait en retour. J’ai fait ce « choix » de m’engluer ds cette relation impossible et j’en ai souffert à plus souffle

  2. Dans ce genre de relation à sens unique on est vite dépendant et étroitement attaché à la personne qui nous fait souffrir même involontairement. Car après tout: cette personne ne nous en a pas demandé autant, elle n’a pas demandé cet amour. C’est un peu le syndrome de Stockholm on s’eprend de son « bourreau », on en a besoin pour vivre, on en redemande encore dans l’espoir qu’un jour tout change. On est aveuglé, lui trouvant des excuses, des prétextes car…on l’aime irrémédiablement! Et on s’enterre à coup de pelle, à coup de non dits et d’illusion, on veut y croire. Et on ne fait qu’imposer notre amour débordant à une personne qui ne peut l’accueillir.

  3. Bonjour,
    Je viens de tomber amoureux d’une amie que j’ai depuis 15 ans. Une « relation » est survenue… Mais elle habite à 400km, est en pleine séparation et ne semble pas partager les mêmes sentiments que moi malgré un béguin mutuel de longue date.
    Je me doute qu’elle est en plein chamboulement (sans emploi, 2 enfants, dans le logement de son ex pour plus très longtemps en attendant le divorce. Moi célibataire depuis 5 ans, fatigué d’être seul mais pas assoiffé à choisir la première venue.
    Je suppos que mon cas est simple et qu’à ça passera avec le temps.
    Mais en attendant, je suis loin et malheureux.

    Seb

  4. Je suis comme vous tombé ds l’impasse , amoureux de « Sarah O » depuis 2013 , je ne peux aimer autre quelle .
    J’ai tenter de me rapprocher d’autre pour étancher cette soif d’amour d’attention … Rien à y faire !
    Je dis qu’au contraire ! Faut apprendre.a recommencer à zéro mais avc la même personne , chercher la faille , se faufiler jusqu’à son cœur et le lui voler !
    Je donnerais ma vie pour qu’elle me dise je t’aime et ce jusqu’à mon dernier souffle

  5. Moi aussi je vis un amour unilateral avec un collegue qui a quinze ans de moins que moi…et il ne m aimera jamais pourtant je continue a esperer…et en plus je suis mariee dc il faut que je divorce…mais j ai pas le courage..dc je vais voir une psy pour m aider a surmonter tout cela et a avancer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *