Connaître, reconnaître et traiter le burn out familial

On entend souvent parler du burn out professionnel mais plus rarement du burn out familial.

Pourtant, ce mal guette un nombre croissant de personnes, principalement les femmes.

burn out familial

Connaître, reconnaître et traiter le burn out familial

Comment lutter contre le burn out familial ?

Burn out familial, définition

Le burn out familial se manifeste par un épuisement physique et psychologique dont sont victimes certaines personnes à cause de leurs obligations familiales.

Ces individus ont l’impression de ne jamais avoir suffisamment de temps pour tout faire dans le cadre de leur vie de famille.

Ils doivent gérer la maison, faire le ménage, faire les courses, gérer les dépenses, s’occuper des enfants, suivre leurs études, être un bon mari/femme,…

Le burn-out conjugal existe aussi : c’est le sentiment pour une personne de ne pas être à la hauteur des attentes de son partenaire.

Cet individu a ainsi tendance à vouloir fournir plus d’efforts pour se mettre au diapason de ces exigences.

Les symptômes du burn-out

La fatigue du corps et de l’âme constitue le symptôme le plus courant du burn out familial.

Dès le réveil, la victime est écrasée par un sentiment de mal être couplé avec des symptômes physiques, tels palpitations, troubles du sommeil ou douleurs gastriques.

Les plaintes récurrentes sur le fait d’avoir trop de choses à gérer doivent aussi attirer l’attention de l’entourage d’un individu victime du burn out.

Burn-out, comment en sortir ?

La première réaction à avoir dans le cas d’un burn-out conjugal ou familial est de cesser de vouloir être parfait(e).

L’individu qui y est sujet doit se faire à l’idée qu’il ne peut être présent partout et ne peut pas tout faire à la perfection.

Une prise en charge psychologique peut devenir nécessaire dans ce cas. Il est notamment possible d’approcher un conseiller ou une conseillère conjugale et familiale.

Si, malgré les efforts fournis, la personne continue de présenter des symptômes alarmants, en parler au médecin constitue la seconde solution.

Celui-ci peut prescrire des antidépresseurs, le temps que la personne victime du burn out familial accepte de se conformer à certains idéaux.

Réussir en couple : burn out familial

© Photostock – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *