Manipulateur égocentrique : peut-on vivre une relation durable avec un pervers narcissique ?

Manipulateur égocentrique, moi ? Jamais !  C’est ce qu’une telle personne prétendra avec véhémence.

Si vous vous fiez à ses propres termes, vous croiriez avoir un ange à vos côtés. Et pourtant, derrière la brebis se cache le loup.

Attention à ne pas vous laisser prendre dans son piège, vous risquez de ne pas vous en sortir.

Manipulateur égocentrique

Manipulateur égocentrique : peut-on vivre une relation durable avec un pervers narcissique ?

Alors, comment reconnaître un manipulateur égocentrique ? Est-il possible de partager une relation durable avec ce genre de personne ?

Profil type d’un manipulateur égocentrique 

Ne commettez pas l’erreur de croire que le manipulateur égoïste, parfois appelé pervers narcissique, se montre toujours méchant.

Bien au contraire, il sait vous amadouer pour mieux vous mordre, par la suite.

Ce genre d’individu est très égoïste : il ne pense qu’à lui et à ses propres intérêts, aux dépens de vôtres.

Il veut la voiture pour se rendre à quelques rues de là alors que vous en avez besoin pour aller à un entretien, à 10 km.

Le pire : il se débrouille toujours pour que vous vous sentiez coupable.

Construire une relation durable avec un  manipulateur égocentrique, est-ce possible ?

Si vous parvenez à le faire changer, il est possible de construire une relation saine et durable avec un pervers égocentrique.

Mais cela est rarement possible tellement le narcissisme est ancré chez ce genre de personnes.

Si vous souhaitez vivre une histoire solide avec un tel individu, n’entrez pas dans son jeu et refusez de vous sentir coupable parce que vous n’avez pas cédé à ses caprices.

Autrement, vous risquez une dépression sentimentale tant il vous mène la vie dure en ne cessant de vous accuser si vous ne vous pliez pas à ses désirs.

Vivre avec un manipulateur égocentrique ou s’éloigner ?

Vous éloigner pendant quelques temps d’un manipulateur égocentrique pour qu’il se rende compte de son caractère constitue aussi une solution.

Mais avant cela, vous devez vous assurer que votre départ l’affecte énormément. Autrement, il passera à autre chose et se choisira une autre victime.

Construire une relation saine avec un manipulateur égocentrique exige de la patience, de la fermeté mais surtout beaucoup de volonté de votre part.

Réussir en couple : Manipulateur égocentrique© Photostock – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

7 réflexions au sujet de « Manipulateur égocentrique : peut-on vivre une relation durable avec un pervers narcissique ? »

  1. Je n’arrive pas à m’en sortir, cela fait 40 ans que je pense vivre avec un pervers narcissique qui ne cesse de me faire comprendre que je suis conne que je ne pense qu’à moi j’ai peur d elui maintenant c’est du harcèlement mental je me cache tout est bon pour ne plus le voir on ne regarde plsu les choses ensemble ; on ne se parle plus ou peu, j’arrive même à écrie des mots sur la table pour ne pas me faire incendier mais je ne le ferai plus car ile me dit qu ele facteur passe toute la journée et il répète répète répète tjs tjs tjs ….. il n’aime pas ses enfants et encore moins notre fils qui lui a des soucis sa femme vient de faire un avc et comme je n’ai pas mon permis je ne peux l’aider mentalement, de toute façon il faudrait que moi même je sois bien, quoique que je remonte le moral des autres et moi je m’écroule, je ne donne pas de nouvelle à mon mari qui refuse d’en prendre il n’a jamais demandé de nouvelle de sa belle fille ; il ne pense qu’à lui lui et lui, il peut être tout gentil quand il obtient ce qu’il veut mais ça ne dure jamais longtemps ; pas uen journée ne passe sans que je me fasse incendier de mots qui ne sont que des maux, je n’ose pas partir parce qu’il me menace de se faire du mal et qu’il est si bête qu’il serait capable de le faire pour m’en rendre coupable et que je m’en veuille toute ma vie, je suis malheureuse que dois je faire ? j’ai déjà été voir un psy pendant plus de deux ans mais je pense que c’est moi et moi seule qui doit me prendre en main et décider enfin de partir je me sens mal et je pense même au pire pour soulager ce mosntre qui m’en fait baver aidez moi svp

  2. Personne pour te répondre, en 2 mois…. c’est triste….. je vis quelque chose de similaire, avec une femme, depuis 13 ans environ….. bien moi que toi, mais j’ai quand même l’impression de me réveiller enfin. La différence c’est que nous avons deux enfants encore très petits et que mon choix est de rester, d’apprendre à faire face, à m’affirmer. Dans ton cas, pas d’hésitation, la fuite. Il faut le quitter. Il ne se fera pas de mal car il est bien trop égocentrique pour cela. Par contre il tentera de te faire du mal. Le meilleur conseil que je puisse te donner c’est de lire tous les livres qui parlent des manipulateurs, du harcèlement moral, de l’affirmation de soi, pour apprendre à mieux affronter cette horreur.

    • Je vous conseille de ne pas rester avec une personne qui va vous bouffer la vie petit à petit et insidieusement. Ayant vécu moi-même cette situation et m’en étant sorti, je peux vous dire que lorsqu’on est prise dans ce genre de relation, on est totalement hypnotisé par notre tortionnaire sournois. Il faut couper les ponts c’est la seule solution même si elle sera difficile à prendre, c’est la plus profitable pour vous, pour elle et pour vos enfants. La suite de ma réponse est plus loin. Bon courage à vous !

  3. Oui c’est dommage que personne ne propose de réponse, pas même le créateur de cet article. J’ai 21 ans et j’ai eu une relation de 2 ans avec un pervers narcissique typique. Je l’ai toujours considéré au fond de moins comme un connard mais j’ai fais l’erreur de croire que j’allais réussir à le changer : J’avais 18 ans, il en avait 28. J’ai pensé qu’ il allait bien finir par atteindre la « maturité ». Finalement, c’est lui qui s’est barré à Mayotte car il avait 4 enfants avec deux de ces ex dont 3 enfants non voulus, 2 en France,2 à Mayotte. Il m’a annoncé son départ 6 mois avant et je ne l’ai même pas quitté car trop dépendante des maigres instants de pseudo tendresse passé avec lui. La rupture fut dure et j’ai mis un an à le faire disparaître totalement de ma vie. Il continuait à me contacter de temps en temps en me disant qu’il allait revenir pour 15 jours sur le continuant et peut être vouloir me baiser à nouveau ( bien sûr il ne me l’a pas dit comme ça mais il est très très fort pour te retourner le cerveau en 2 secondes) . J’ai fini par l’engueuler mais impossible de le faire en direct au téléphone car c’est le champion du monde de la manipulation et de la perversion. Donc via les réseaux sociaux j’ai réussi à le rayer de ma vie. Je conseille à @poirier et à @empathie de larguer une bonne fois pour toute vos conjoints même si ce ne sera pas facile. Il faut le faire et se dire qu’il n’y a absolument aucun espoir de changer le comportement d’un pervers narcissique.Pourquoi ? Parce qu’on est face à un cas de psychiatrie et que ni vous ni moi ne sommes des spécialistes de ce domaine. Courage, il faut le faire, ne gachez pas le reste de votre vie. J’ai 21 ans et je suis bien contente de m’en être sorti. Un dernier conseil pour ne plus se laisser berner, notez sur une feuille tous les « coups de pute » qu’il ou qu’elle vous a fait. C’est douloureux mais ça soulage et cela vous permet de calculer que vous avez UN MILLIARD de raisons de sortir de cette relation asphyxiante qui vous bouffe de l’intérieur. Avec mes sentiments les meilleurs.

  4. Bonsoir
    Je pensais que c était moi qui était mauvaise. Caafait 48ans que je suis mariée a un égocentrique. J ai appris en novembre dernier que j avais un cancer du sein et bien pas un mot de réconfort il m a demandé si cela s attrapait . Sinon il ne vois que lui il me fait toujours culpabiliser, il veut décider pour de l achat de mes vêtements et sous vêtements, si je refuse il fait sa petite colère d enfant gâté. Maintenant c est pour changer de voiture évidemment il veut en mettre plein la vue a tout le monde alors il veut grosse cylindrée alors que nous avons de petites retraites .
    J ai consulté une psy qui m a rassurée en me disant que je n avais aucun problème que c était lui qui devait consulter qu il avait un très tres gros problème. Nous avons une fille et 2 petits enfants et c est toujours des engueulades car il ne les supporte pas quand je les prend en vacances en fait il en est jaloux. Mais depuis ma maladie je ne me laisse plus faire il n apprecie pas mais c est comme ça s il n est pas content il se casse

  5. je suis folle amoureuse d’un homme qui est merveilleux et adorable mais qui souvent est imprévisible et pique des colères et crises de jalousie pour des broutilles alors que lui se permet de courtiser une collègue avec qui je le soupçonne d’avoir une relation …
    Je suis malade de jalousie alors que ça ne m’est jamais arrivé avant
    Je me sens dépendante de son amour, ses avis et ses jugements conditionnent mes attitudes et décisions et pourtant lorsque nous sommes ensemble, je suis au paradis, être dans ses bras est délicieux … je me demande s’il m’aime vraiment, s’il me trompe, s’il se sert de moi … cela fait presque 2 ans que nous vivons cette relation cachée puisque mariés chacun de notre côté, je vois qu’il tient à moi, il prend des risques pour que l’on puisse être ensemble et se voir mais parfois je doute …
    Je suis perdue parfois je me demande si c’est un manipulateur, je n’ose plus être moi-même de peur de le perdre ……. je ne sais plus quoi penser et j’ai sans cesse peur qu’il se mette en colère et qu’il me « jette » …

  6. Cela fait 16 ans que je vis avec quelqu’un qui ne pense qu’à lui. Il se regarde toute la journée dans une grande glace. Il ne pense qu’à sa carrière d’artiste et critique tout le temps les artistes qu’il considère jamais assez bon. Il ne s’entoure pas d’ami mais de gens qui vont lui servir pour se mettre en avant. Quand les gens en ont marre, ils disparaissent de nos vie. Notre couple vit une profonde solitude. Plus personne passe nous voir. Heureusement j’ai mes amis perso. Mais nous n’invitons personne car les personnes que j’aime ne lui plaisent pas. J’invite donc du monde lorsque je me retrouve seule à la maison. Petit à petit, je fais de plus en plus de dépression. Je me mets à pleurer comme ça de plus en plus. Je suis fatiguée. Je me rend compte que j’ai du tout géré y compris nos enfants. Il n’a jamais rien fait. Il est juste avec sa guitare toute la journée et il se regarde chanter. Les enfants n’existent pas et moi non plus. Nous en souffrons tous. Je ne parviens pas à lui parler car il retourne la situation en me culpabilisant sur mon état dépressif. Je fais de moins en moins de choses ce qui l’oblige à faire 2/3 trucs qu’il ne faisait pas avant. Par exemple conduire la grande à l’école. Cela lui donne l’impression de tout faire et il me rabaisse par des sarcasme en me signalant qu’il ne peut pas compter sur moi qu’il fait tout…. Je suis à bout je souhaite le quitter mais je n’ai plus de force, plus de confiance en moi. Pendant les vacances nous sommes chacun enfermé dans nos chambres pendant qu’il prend tout l’espace collectif pour faire sa guitare et ses chansons en se regardant dans la glace. Quand nous passons à coté, pas un regard, pas une possibilité de le déranger. Il veut devenir un artiste. Moi du coup j’évite de passer à coté car cela me pousse à des émotions très difficiles à vivre que j’ai longtemps mises sur le compte de la dépression. Cette année pour la première fois en 16 ans de vie commune je suis partie une semaine avec une amie. Mon énergie est revenue et je n’avais plus aucun signe dépressif. J’ai encore des doutes. Merci de me dire ce que vous en pensez car cela m’aiderait à prendre une décision….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *