La dépendance amoureuse : trop d’amour tue l’amour !

Je t’aime un peu, beaucoup, à la folie, si passionnément… Vous aimez trop, jusqu’à vouloir attacher l’autre à vous-même et l’avoir ainsi toujours à portée de main.

Pour l’aimer bien sûr, mais surtout pour être aimé(e), l’observer, pour s’assurer qu’il/elle reste fidèle et n’aime que moi et rien que moi.

« Mon amour est le centre de monde et je veux qu’il ressente la même chose par rapport à moi« .

Dépendance amoureuse

La dépendance amoureuse : « Trop d’amour tue l’amour ! »

© Fotolia.com

Quand la passion vire à l’obsession, la relation devient toxique et malsaine. Pire encore, elle détruit.

Avez-vous l’impression d’aimer trop ? Êtes-vous excessivement jaloux et possessif ? Êtes-vous assailli de doutes dès que votre chéri n’est pas dans les parages ?

Ou alors, c’est votre partenaire qui se montre très collant et fait une crise à la moindre anicroche ?

Ce sont peut-être les premiers symptômes d’un syndrome de dépendance amoureuse ! Alors comment s’en sortir ? Est-il seulement possible d’en sortir ?

 

Aimer beaucoup trop, au-delà du raisonnable

Un dépendant affectif aime excessivement. A priori, on pourrait dire qu’il n’y a rien de mal à cela. Sauf que cette véritable addiction est source de souffrance.

Les deux partenaires finissent par ne plus être à l’aise dans le couple. L’amoureux fou se montre trop empressé, trop étouffant.

L’autre se sent prisonnier de la relation. Et un cercle vicieux s’installe.

Le dépendant en demande toujours plus tandis que son/sa chéri(e) en veut moins, beaucoup moins. La frustration se ressent alors des deux côtés.

 

Comprendre la dépendance amoureuse, cet art de mal aimer…

Mais pourquoi cet amour démesuré ? D’abord, il faut souligner que nous sommes tous plus ou moins dépendants de l’amour, mais plutôt à un degré raisonnable.

Nous souhaitons que l’autre nous soit fidèle sans dépasser les limites et sans lui voler sa liberté.

Chez une personne souffrant d’addiction affective, il existe une frustration intérieure, une carence affective datant généralement de l’enfance et qu’elle souhaite à tout prix combler.

Enfant, le dépendant est choyé, du moins au niveau matériel. On ne peut pas en dire autant pour l’affectif.

On lui demande de ne pas déranger ses parents (et ses aînés) qui sont fatigués, trop occupés ou préoccupés. Il finit alors par se dire que les autres doivent toujours passer avant.

Et il pense que pour être aimé, il lui faut d’abord satisfaire les envies et exigences de l’autre. Petit à petit, il identifie même ses besoins à ceux d’autrui. Pire encore, il vit à travers le regard des autres.

Et c’est précisément ce qui se passe dans son couple.

Une frustration enfouie cause des angoisses : le dépendant affectif a peur d’être seul. Il ressent le besoin d’être aimé et d’être l’objet de l’attention de l’être aimé.

Il est avide de marques d’affection et de gratification pour compenser un manque. Et si son partenaire ne va pas dans ce sens, c’est le drame.

 

Comment vaincre la dépendance en amour ?

Pour retrouver son « indépendance amoureuse », un travail sur soi s’impose. Surtout, il ne faut pas s’attendre à ce que l’autre fasse tout le travail.

Même si l’être aimé devenait plus attentionné(e), le dépendant que vous êtes en redemandera encore et encore plus.

Tout commence par vous-même. Il vous faut notamment cultiver votre confiance en vous et aspirer au bonheur sans vous reposer totalement sur l’autre pour être heureux(se).

Tout commence par soi

Tout commence par soi

Vous devez être en paix avec vous-même, vous accepter tel que vous êtes, pour pouvoir être bien en couple.

En même temps, vous ne devez pas tout offrir à l’autre, dans une volonté de toujours lui plaire.

Ce que vous ignorez, c’est qu’il n’apprécie pas forcément votre engouement qui frise l’obsession. L’amour ne doit pas être à sens unique.

Chacun doit donner de lui-même pour qu’un couple soit harmonieux et sain. D’un côté comme de l’autre, des concessions doivent être faites.

Lorsque vous offrez votre amour, n’attendez pas que votre chéri(e) vous fasse exactement la même chose en retour. Chacun n’exprime pas ses sentiments de la même façon.

En tout cas, quand vous donnez, ça ne doit pas être un geste gratuit. Vous exigez quand même un minimum de contrepartie, sous peine de plonger dans la frustration (mais sans jamais en faire une fixette).

Vous devez donc apprendre à vous connaître tout en faisant en sorte de mieux cerner l’autre.

Certes, dans un couple, il y en a forcément un qui en fait plus que l’autre, mais sans jamais dépasser une certaine limite.

Par exemple, dans un couple, il est possible que l’un des partenaires ait un plus fort caractère. Mais cela ne veut pas dire que l’on doit se soumettre et se laisser marcher sur les pieds.

 

Vers une vie de couple épanouie

Il existe de nombreuses solutions pour combattre efficacement la dépendance amoureuse et avoir une vie de couple moins perturbante, plus « normale ».

D’abord, chacun doit s’affirmer individuellement. Votre couple ne doit pas constituer l’épicentre de votre vie.

Vos objectifs, vos loisirs, vos projets, vos rêves, votre emploi du temps ne doivent pas s’articuler autour de votre vie de couple.

Il est important que vous préserviez votre identité, vos préférences, vos principes, vos petites habitudes… Que vous ayez des activités en marge du couple.

Il y va de l’équilibre de votre relation.

Bien sûr, votre idylle reste très importante. Mais elle ne doit pas dicter chacune de vos actions et vos pensées.

Et bien évidemment, les moments à deux sont plaisants. Mais vous pouvez passer des instants agréables en dehors de votre bulle d’amour.

 

« Tu m’aimes donc je suis »… Laissez tomber ce credo ! Faites plutôt en sorte de savourer pleinement l’instant présent.

Cueillez chaque bonheur qui se présente et dégustez les instants à deux sans avoir peur que tout se termine demain.

L'amour n'est pas une drogue

L’amour n’est pas une drogue

Et ne soyez pas obnubilé(e) par l’angoisse d’être quitté(e) au moindre faux-pas. D’ailleurs, si votre partenaire vous menace de partir, vous ne devez pas entrer dans son jeu.

Ce n’est pas une façon de se comporter en couple. Dans ce cas, faites preuve de fermeté.

Enfin, la communication reste primordiale. Et si vous avez du mal à instaurer ou à renouer le dialogue, il peut s’avérer nécessaire de suivre une thérapie individuelle ou à deux.

Ou alors faire appel à un coach amoureux qui vous guidera dans votre découverte de vous-même et de votre couple.

Réussir en couple : dépendance amoureuse

Recherches Populaires:

Dépendance émotionnelle : comprendre et surmonter

La dépendance émotionnelle se manifeste par un besoin quasi obsessionnelle de son partenaire.

Votre chéri(e) est comme une bouée de sauvetage sans qui vous vous noyez.

Dépendance émotionnelle

Dépendance émotionnelle : comprendre et surmonter

Découvrez les causes et les solutions possibles de la dépendance émotionnelle…

La dépendance émotionnelle

La dépendance émotionnelle se manifeste par un besoin très puissant. En l’absence de l’autre, le manque est très douloureux.

La « paix » ne revient que lorsque l’être aimé est à vos côtés. Cette personne semble la réponse à toutes vos attentes, celle dont vous ne pouvez vous passer.

Il faut savoir que cette situation n’arrive pas au hasard.

Si vous avez tant besoin de quelqu’un (parfois de quelque chose aussi), c’est parce que vous avez été blessé(e) dans le passé.

Bien souvent, c’est la conséquence d’un manque d’affection durant l’enfance.

Les manifestations de la dépendance affective

La dépendance amoureuse peut se manifester de différentes manières. D’abord, il y a cette angoisse de se retrouver seul(e).

Résultat : on a besoin de l’autre comme une drogue. Et tous les moyens sont bons (sms, chat, appels, visites surprises…). Pour le/la partenaire, cela peut devenir très vite étouffant.

Une personne dépendante ne sait pas dire « Non ». Au contraire. Elle répond toujours présent et se montre extrêmement gentille.

En cas de désaccord (même le moindre), c’est le drame ! L’individu dépendant est totalement perdu.

En définitive, cette personne n’est jamais satisfaite et s’attend toujours à plus. Elle a une vision parfaite de l’amour et se sent trahie lorsque ses désirs ne sont pas comblés.

Au final, la frustration est inévitable. Doublée de l’incompréhension.

Comment sortir de la dépendance émotionnelle ?

Pour guérir de la dépendance émotionnelle, il faut d’abord reconnaître qu’il existe un problème.

Consulter un thérapeute est un must. C’est généralement ce professionnel qui diagnostique la dépendance.

Il est important de reprendre confiance, mais aussi de savoir ce que l’on veut et ce dont on a besoin. Il faut apprendre à vivre sans être constamment dans l’ombre de l’autre.

La leçon à retenir : chacun est responsable de son propre bonheur. Un peu d’indépendance émotionnelle est bénéfique pour le couple.

Réussir en couple : Dépendance émotionnelle© David Castillo Dominici – FreeDigitalPhotos.net

Independance affective pour une relation amoureuse épanouie

Une independance affective se traduit par le fait que chaque partenaire est capable de vivre pleinement en dehors du couple.

Et cela ne porte aucunement atteinte à l’harmonie du couple.

Independance affective

Independance affective pour une relation amoureuse épanouie

Alors comment cultiver l’indépendance affective pour être heureux en amour ?

Independance affective : l’autonomie dans le couple

Certains pensent, à tort, que l’indépendance affective est un tue l’amour. Une certaine autonomie permet même de renforcer les sentiments.

Par ailleurs, chacun est plus libre de décider et d’agir : chaque partenaire est plus épanoui et, par conséquent, plus heureux dans sa vie en général.

Bien évidemment, il faut éviter les extrêmes. Chacun doit pouvoir avoir une vue en dehors du couple sans toutefois délaisser son ou sa chéri(e).

Qu’est ce que l’indépendance amoureuse ?

Le degré d’indépendance amoureuse se détermine ensemble. Il y a des libertés à respecter, mais aussi des limites à ne pas dépasser.

Ça ne signifie en aucun cas que l’un des partenaires vit sa vie comme il/elle l’entend sans se soucier de son amoureux(se).

Chacun a sa propre vie en respectant toutefois l’autre et sans toujours chercher l’approbation ou l’aval de l’être aimé.

En fonction des couples, l’un ou l’autre a la possibilité d’aller en vacances seul(e), de passer des week-ends avec des amis(es), de profiter de sorties avec des potes…

Independance affective pour lutter contre la routine

Si la dépendance amoureuse a tendance à faire fuir, l’independance affective constitue un moyen efficace d’entretenir la flamme.

Une fois de temps en temps, chacun peut s’isoler, pour se ressourcer ou se détendre en solo, avec des proches ou encore des amis.

Les retrouvailles n’en seront que plus délicieuses et il s’agit d’une excellente alternative pour raviver les sentiments.

Dans tous les cas, il ne faut pas forcer les choses et tenir compte des attentes de l’autre. Une independance affective doit booster la relation amoureuse et surtout pas le contraire

Réussir en couple : Independance affective© FreeDigitalPhotos.net

Souffrir de dépendance affective : les symptômes

Lorsque quelqu’un souffre de dépendance affective, il y a des symptômes qui ne trompent pas.

Une personne qui éprouve un besoin obsessionnel de l’amour de l’autre ne se sent pas bien.

Elle interprète chaque geste de son partenaire et se met dans tous ses états dès qu’elle a le moindre doute.

Souffrir de dépendance affective symptômes

Souffrir de dépendance affective : les symptômes

Voici quelques informations pour mieux comprendre la dépendance affective

Souffrir de dépendance affective symptômes

Une personne qui souffre de dépendance affective n’est pas en confiance. Elle doute de tout et n’est jamais certaine que son partenaire l’aime vraiment.

Elle ne vit pas pleinement la relation car elle craint le pire. Au lieu d’apprécier les minutes passées ensemble, elle ne fait que penser aux « si ».

Et s’il ou elle me trompait ? Et s’il ou elle ne m’aime plus ? Et s’il ou elle m’abandonnait ?

Dès que l’autre se montre un tout petit peu négatif(ve), le dépendant affectif déprime. Et il montre tous les signes de la jalousie pathologique.

Parallèlement, ce dernier se dévalorise à longueur de journée. La situation est difficile pour les deux partenaires.

Dépendance affective : guetter les signes

En plus du manque d’estime de soi et de la dévalorisation, il existe différents signes qui laissent présager une dépendance amoureuse.

Si vous vivez avec un dépendant affective, certains comportements vous mettent sur la voie.

D’abord, les questions et les affirmations qui reviennent sans cesse : est-ce que tu m’aimes ? Où vas-tu ? Où étais-tu ? Tu aimes ce garçon (cette fille) ? Je suis nul(le). Je sais que tu vas me quitter…

En plus des symptômes psychologiques, il y a aussi les signes physiques.

Le dépendant affectif peut souffrir de maux de ventre, de nausées, de maux d’estomac ou encore de troubles de la digestion, ces mêmes maux qui accompagnent souvent le stress.

En définitive, la dépendance affective peut devenir handicapante : il faut y remédier rapidement.

Réussir en couple : Souffrir de dépendance affective symptômes© Marin – FreeDigitalPhotos.net

Emprise amoureuse : comment se libérer de la dépendance affective ?

Etre victime d’une emprise amoureuse, c’est s’oublier soi-même et vivre totalement pour l’autre.

On devient complètement dépendant de son partenaire, au détriment de son propre épanouissement.

Une telle relation ne peut être que destructrice.

Emprise amoureuse

Emprise amoureuse : comment se libérer de la dépendance affective ?

Comment faire pour échapper à une emprise amoureuse ?

Emprise amoureuse, lorsque la relation devient une prison

La dépendance amoureuse est un attachement obsessionnel, né d’une passion enflammée.

Un excès de désir peut en effet virer à la folie, étant donné qu’il est surtout question de manque et d’envie de combler un vide.

La victime d’une emprise amoureuse se fond entièrement dans le couple. Il veut tout faire avec son partenaire et dédie tout ce qu’elle fait à la relation.

Viennent alors les questions de possessivité et de jalousie excessive. L’un devenant un véritable objet, une béquille utilisée par l’autre pour être heureux.

Se défaire d’une emprise amoureuse à travers la confiance en soi

L’addiction amoureuse est surtout due à un problème affectif et est bien souvent liée à un manque d’estime de soi.

Afin d’y mettre fin, il est impératif de reprendre confiance en soi. Il faut apprendre à se redécouvrir, en entreprenant des choses en solitaire par exemple.

En mettant ses atouts en valeur, il est plus facile de se détacher de la dépendance.

En tout cas, une emprise amoureuse ne peut être rompue que si la victime reconnaît et admet la possibilité d’une vie sans l’autre.

Se libérer d’une emprise amoureuse en coupant les liens

La meilleure solution pour se libérer d’une folie amoureuse, c’est de s’éloigner de l’objet de sa passion, temporairement ou définitivement.

Il s’agit d’une étape difficile certes, mais  obligée pour acquérir son indépendance.

Sachez qu’il est impossible d’être heureux à deux si l’on n’est pas bien avec soi-même. Il est indispensable de renouer avec soi pour réussir une relation amoureuse.

En tout cas, pour guérir d’une emprise amoureuse, avoir de l’assurance est un must.

Réussir en couple : Emprise amoureuse© imagerymajestic – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Dependant affectif : pourquoi ce besoin maladif d’amour ?

Un dependant affectif est une personne qui affiche un besoin maladif d’être aimé. Ça vire à l’obsession. Possessivité et jalousie pathologique sont à redouter.

Mais pourquoi ce désir exagéré que l’autre lui soit totalement dévoué ?

Dependant affectif

Dependant affectif : pourquoi ce besoin maladif d’amour ?

Découvrez les différentes causes possibles de la dépendance amoureuse…

Dependant affectif : l’enfance en cause

Le dependant affectif n’affiche pas un comportement irrationnel par hasard. A l’origine, on retrouve souvent une histoire traumatisante…

Tout remonte généralement à l’enfance. A cette époque où tout est innocence, cette personne n’a pas reçu suffisamment d’amour et d’affection.

Parfois, elle a bénéficié d’une aisance du point de vue matériel. Côté humain, c’est une autre histoire.

La plupart des dépendants affectifs ont grandi en pensant que les besoins et le bonheur de l’autre passent toujours avant.

Par exemple, on leur disait : « Sois sage, maman est fatiguée », « Papa a une grosse journée, il ne faut pas le déranger »…

Au final, cet enfant frustré finit par croire qu’il faut assouvir les exigences des autres pour être aimé.

Dépendant affectif : un manque d’amour

La plupart du temps, le dependant affectif a souffert antérieurement d’un énorme manque affectif. La solitude amoureuse lui pèse.

Cette carence peut remonter à l’enfance mais pas seulement.

Il peut aussi s’agir d’une relation ratée vécue durant l’adolescence ou à l’âge adulte.

La personne qui souffre de dépendance affective s’est retrouvé au cœur d’un amour unilatéral. Ou pire encore, il a été la victime d’une manipulation.

A noter qu’il existe des tempéraments qui prédisposent à cette « addiction ». Les personnes fragiles émotionnellement sont plus exposées.

Dependant affectif : comment en sortir ?

Quelle que soit la cause de la dépendance amoureuse, celle-ci se révèle malsaine et fait souffrir tout le monde.

Pour en sortir, il faut identifier, accepter et résoudre le problème qui est à l’origine du comportement « anormal ».

En tout cas, le dependant affectif peut très bien guérir mais l’accompagnement d’un psychothérapeute peut s’avérer nécessaire pour y parvenir.

Réussir en couple : Dependant affectif© t0zz – FreeDigitalPhotos.net

Dépendance affective amoureuse : quels dangers pour le couple ?

La dépendance affective amoureuse, causée par divers facteurs, entre autres la peur de l’abandon, touche de nombreuses personnes.

Vous êtes très jaloux de votre partenaire ? Vous ne le laissez pas sortir sans vous, du moins pas en dehors de ses heures de bureau ? Vous voulez toujours tout faire en sa compagnie ?

De tels comportements sont spécifiques à la dépendance amoureuse.

Dépendance affective amoureuse

Dépendance affective amoureuse : quels dangers pour le couple

La dépendance affective amoureuse est dangereuse pour votre couple. Découvrez pourquoi…

Les causes habituelles et signes de la dépendance affective amoureuse

La dépendance affective amoureuse règne chez de nombreux couples.

Certes, tout le monde a besoin d’être aimé et se sentir aimé. Pourtant, lorsque ce besoin est tellement important au point d’être réclamé ou imposé, il peut s’agir d’une maladie : la dépendance affective.

Elle est souvent causée par un manque d’affection, voir un abandon vécu durant l’enfance et entraînant un traumatisme qui génère lui-même un comportement excessif chez l’adulte.

L’adulte, malgré tout, peut sincèrement aimer son partenaire. Toutefois, l’enfant qui sommeille en lui cherchera à tout faire pour se faire remarquer.

Petit, il n’est pas forcément conscient du vide affectif qu’il subit. Plus grand, il entretient inconsciemment ce besoin profond de se faire apprécier par peur de décevoir ou d’être délaissé.

Au quotidien, il se montre jaloux, possessif, imposant, capricieux, souvent à l’extrême.

Les dangers de la dépendance affective amoureuse pour le couple

Une personne atteinte de dépendance affective amoureuse met la pression sur son partenaire, l’empêche de vivre librement et n’agit pas raisonnablement : c’est mauvais pour la relation.

Vivre ensemble, c’est laisser l’autre respirer et lui donner la possibilité d’avoir un jardin secret.

Mais de telles concessions semblent inenvisageables, voire insupportables, pour le partenaire atteint de dépendance affective.

Ce dernier, se sentant abandonné, incompris et en danger et peut alors réagir violemment. Son sentiment d’insécurité peut aussi l’empêcher de dormir.

À la longue, en vivant avec la dépendance affective amoureuse, vous risquez tous les deux de frôler le surmenage et d’être plus tristes qu’heureux et sereins ensemble.

Réussir en couple : Dépendance affective amoureuse

© David Castillo Dominici – FreeDigitalPhotos.net

Dépendance affective ou amour : les signes révélateurs

Vous trouvez que votre partenaire vous aime un peu trop et vous souhaite faire la différence entre dépendance affective ou amour ?

Vous devez analyser les signes. S’il ou elle se montre excessivement attachant(e), il y a peut-être quelque chose qui cloche ou non !

Dépendance affective ou amour

Dépendance affective ou amour : les signes révélateurs

Découvrez quelques comportements qui vous permettent de faire la distinction entre dépendance affective ou amour…

Dépendance affective ou amour : la jalousie

Une dépendance affective se caractérise par une jalousie maladive. En amour, la méfiance est modérée et on est même capable d’en rire.

En cas de dépendance, elle va très loin et vire parfois vers la paranoïa.

Le jaloux (la jalouse) ne fait pas du tout confiance et ne supporte pas que l’autre ne soit pas à ses côtés.

Il ou elle devient hystérique lorsque son partenaire regarde quelqu’un d’autre ou reçoit un simple coup de fil.

Il ou elle envoie des sms tout le temps et ne peut s’empêcher d’appeler pour s’assurer que l’autre ne ment pas ou ne le trompe pas.

Dépendance affective ou amour : les reproches

La dépendance amoureuse est aussi caractérisée par une avalanche de reproches au quotidien.

L’autre n’en fait jamais assez. Il ou elle n’est pas assez amoureux, ne montre pas assez ses sentiments, est trop souvent absent…

Le partenaire est toujours coupable et st à l’origine de problèmes dans le couple, de l’avis du dépendant affectif.

Ce dernier semble faire exprès de provoquer des disputes, on dirait que les scènes lui font plaisir.

En fait, c’est pour mieux se poser en victime et accuser l’autre, une fois de plus

Dépendance affective ou amour : ne pas laisser les choses s’envenimer

Si vous avez constaté une dépendance affective amoureuse chez votre partenaire, vous devez réagir sans attendre.

Il ne faut pas que votre partenaire ne devienne encore plus dépendant(e).

Vous devez lui expliquer qu’il ou elle n’a pas de souci à se faire quant à la solidité de la relation, qu’il ou elle est le (la) seul(e) qui compte.

Montrez-lui que vous tenez à lui ou à elle. En même temps, ne cédez pas à tous ses caprices. Vous devez mettre des limites.

Si les choses ne s’améliorent pas, il faut consulter un thérapeute.

Dépendance affective ou amour ? Dans les deux cas, les mots d’ordre sont confiance, patience et compréhension.

Réussir en couple : Dépendance affective ou amour© Michal Marcol – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires:

Définition dépendance affective : le syndrome de la carence sentimentale

Aujourd’hui, je partage avec vous la définition dépendance affective.

Ce trouble psychologique se traduit par une carence affective, la personne qui en souffre a l’impression qu’on ne l’aime pas assez.

Et ça se traduit par des comportements plutôt incohérents et qui peuvent nuire à l’harmonie du couple.

Définition dépendance affective

Définition dépendance affective : le syndrome de la carence sentimentale

Voici donc la définition dépendance affective et ses symptômes…

Définition dépendance affective

La définition de la dépendance affective ? C’est tout simplement une carence amoureuse.

Généralement, l’origine de ce trouble remonte à l’enfance.

Ça peut être un parent pas assez présent voire tout le temps absent, un parent peu affectueux, un parent décédé ou autre situation difficile en famille.

Au fil du temps, un individu souffrant de dépendance amoureuse pense que personne ne l’aime et qu’elle ne le mérite pas.

Ce qui le pousse à ne jamais s’investir pleinement dans une relation, par peur d’être abandonné(e) ou trahi(e). Il ne peut faire confiance

Définition dépendance affective : les signes qui ne trompent pas

Voici des comportements qui accompagnent généralement la dépendance affective :

  • Le dépendant affectif est jaloux et se montre quasiment paranoïaque ;
  • Il n’a pas confiance en lui et se dénigre tout le temps ;
  • Il a constamment peur que l’autre le quitte, ça devient une véritable angoisse ;
  • Il est complètement « dépendant » et vit à travers l’autre. De ce fait, il déteste être séparé de son partenaire. Dès que l’autre est loin, il est en manque et il imagine différents scénarios ;
  • Il aime être au courant du moindre fait et geste de son partenaire. Il préfèrerait que ce dernier n’ait aucune vie en dehors du couple ;
  • Il ne se cesse de se plaindre de son couple : l’autre est trop souvent absent, n’est pas assez affectueux, n’est pas assez tendre, a toujours tort…

La définition dépendance affective nous révèle que ce trouble n’est pas facile à vivre et requiert des efforts de la part de chacun pour améliorer les choses.

Réussir en couple : Définition dépendance affective© Ambro – FreeDigitalPhotos.net

Sortir de la dépendance affective : comment vivre votre amour sans entraves ?

Vous voulez sortir de la dépendance affective qui vous emprisonne ?

Pour aimer librement et vivre une relation de couple épanouie, vous devez faire un travail sur vous-même.

La confiance en soi est primordiale et la jalousie doit être modérée…

Sortir de la dépendance affective

Sortir de la dépendance affective : comment vivre votre amour sans entraves ?

Alors, comment sortir de la dépendance affective ?

Dépendance affective : déviation de l’amour

La dépendance affective est un amour qui a « mal tourné ».

Tout le monde tombe amoureux un jour. Ce sentiment inné rapproche les âmes sœurs et apporte bien souvent le bonheur.

Ainsi, d’heureux couples se forment, des liens se tissent.

Néanmoins, l’amour va parfois à la dérive, comme c’est le cas de la dépendance amoureuse.

La « victime » commence à voir le mal partout et se trouve au bord de la dépression lorsque l’être aimé se fait désirer.

La jalousie et la possessivité règnent. Un climat malsain finit par régner dans le couple.

Une prise de conscience et un changement radical s’imposent…

Sortir de la dépendance affective : faire un travail sur soi

Pour sortir de la dépendance amoureuse, il faut d’abord reconnaître que vous en souffrez. Lisez mon article « Amour ou dependance affective ? Ou en-êtes-vous ? » pour en savoir plus.

Souvent, vous vivez dans l’isolement malgré la présence de l’être chéri. Vous avez l’impression d’être toujours exclu(e), pas assez aimé(e).

N’accusez pas systématiquement votre partenaire de vos malheurs. Et surtout, ne vous faites pas de films.

Une introspection s’impose : apprenez à reconnaître vos défauts. Et surtout, sachez que vous avez des qualités à éveiller.

Pour booster votre confiance en vous, n’hésitez pas à faire appel à un service d’un coach et d’un spécialiste en relooking.

Changez de garde-robe, adressez-vous un coiffeur de talent, faites du sport… Bref, faites-vous plaisir pour mieux vous (re)découvrir et affirmer votre personnalité.

Sortir de la dépendance affective n’est pas facile, mais c’est indispensable pour sauver votre couple !

Réussir en couple : Sortir de la dépendance affective© Photostock – FreeDigitalPhotos.net

Recherches Populaires: